Configuration de l'interface CLI et de l'API pour déployer et gérer des clusters dans IBM Bluemix Container Service

Vous pouvez utiliser l'interface CLI ou l'API IBM® Bluemix Container Service pour créer et gérer vos clusters Kubernetes.

Un espace vous est proposé sur le forum pour partager vos avis. Commentez Donner une note à l'article (5)

Article lu   fois.

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Installation des interfaces CLI pour créer et gérer les déploiements de clusters et de conteneurs Kubernetes dans IBM Bluemix Container Service

Installez les interfaces CLI requises pour créer et gérer vos clusters Kubernetes dans IBM Bluemix Container Service et pour déployer des applications conteneurisées dans votre cluster.

Cette tâche inclut les informations pour l'installation de ces interfaces CLI et des plug-ins :

  • Bluemix version 0.5.0, ou ultérieure ;
  • plug-in IBM Bluemix Container Service ;
  • Interface CLI Kubernetes version 1.5.6 ou ultérieure ;
  • Facultatif : plug-in IBM Bluemix Container Registry ;
  • Facultatif : Docker version 1.9. ou ultérieure.

Pour installer les interfaces CLI, procédez comme suit :

  1. En prérequis du plug-in IBM Bluemix Container Service, installez l'interface CLI de Bluemix. Le préfixe pour l'exécution de commandes via l'interface CLI de Bluemix est bx ;
  2. Connectez-vous à l'interface CLI de Bluemix. À l'invite, entrez vos données d'identification Bluemix.

     
    Sélectionnez
    bx login

    Remarque : si vous possédez un ID fédéré, exécutez la commande bx login --sso pour vous connecter à l'interface de ligne de commande Bluemix. Entrez votre nom d'utilisateur et utilisez l'URL mentionnée dans la sortie CLI pour extraire votre code d'accès ponctuel. Si la connexion échoue alors que vous omettez l'option --sso et aboutit en incluant l'option --sso, ceci indique que votre ID est fédéré.

  1. Pour créer des clusters Kubernetes et gérer les nœuds d'agent, installez le plug-in IBM Bluemix Container Service. Le préfixe pour l'exécution de commandes via plug-in IBM Bluemix Container Service est bx cs :

     
    Sélectionnez
    bx plugin install container-service -r Bluemix

    Pour vérifier que le plug-in a été correctement installé, exécutez la commande suivante :

     
    Sélectionnez
    bx plugin list

    Le plug-in IBM Bluemix Container Service devrait être affiché dans les résultats sous le nom container-service.

  2. Pour afficher une version locale du tableau de bord Kubernetes et déployer des applications dans vos clusters, installez l'interface CLI de Kubernetes. Le préfixe pour l'exécution de commandes via l'interface CLI de Kubernetes est kubectl :
    1. Téléchargez l'interface CLI de Kubernetes.
      OS X

      Linux

      Windows

    2. Utilisateurs OSX et Linux : procédez comme suit :
      1. Déplacez le fichier exécutable vers le répertoire /usr/local/bin :

         
        Sélectionnez
        mv /<chemin_du_fichier>/kubectl /usr/local/bin/kubectl
      2. Vérifiez que /usr/local/bin est listé dans votre variable système PATH. La variable PATH contient tous les répertoires où votre système d'exploitation peut trouver des fichiers exécutables. Les répertoires mentionnés dans la variable PATH ont des objets différents. /usr/local/bin stocke les fichiers exécutables de logiciels qui ne font pas partie du système d'exploitation et qui ont été installés manuellement par l'administrateur système.

         
        Sélectionnez
        echo $PATH

        La sortie de votre interface CLI sera similaire à ceci :

         
        Sélectionnez
        /usr/local/bin:/usr/bin:/bin:/usr/sbin:/sbin
      3. Convertissez le fichier binaire en exécutable :

         
        Sélectionnez
        chmod +x /usr/local/bin/kubectl
      4. Facultatif : pour gérer un référentiel d'images privé, installez le plug-in IBM Bluemix Container Registry. Utilisez ce plug-in pour mettre en place votre propre espace de nom dans un registre d'images privé à service partagé, haute disponibilité et évolutif, hébergé par IBM, et pour stocker et partager des images Docker avec d'autres utilisateurs. Des images Docker sont requises pour pouvoir déployer des conteneurs dans un cluster. Le préfixe pour l'exécution de commandes de registre est le suivant : bx cr :

         
        Sélectionnez
        bx plugin install container-registry -r Bluemix

        Pour vérifier que le plug-in a été correctement installé, exécutez la commande suivante :

         
        Sélectionnez
        bx plugin list

        Le plug-in est affiché dans les résultats sous le nom container-registry ;

      5. Facultatif : pour générer des images locales et les envoyer par commande push vers votre espace de nom du registre, installez Docker. Si vous utilisez Windows 8 ou version antérieure, vous pouvez installer à la place la trousse Docker Toolbox. L'interface CLI de est utilisée pour générer des images d'applications. Le préfixe pour l'exécution de commandes via l'interface CLI de Docker est docker.

Lancez ensuite Création de clusters Kubernetes depuis l'interface CLI d'IBM Bluemix Container Service.

Pour des informations de référence sur ces interfaces de ligne de commande, reportez-vous à la documentation relative à ces outils.

II. Configuration de l'interface CLI pour exécution de commandes kubectl vis-à-vis de clusters pour IBM Bluemix Container Service

Vous pouvez utiliser les commandes fournies avec l'interface de ligne de commande Kubernetes pour gérer les clusters dans Bluemix. Après avoir créé un cluster, définissez le contexte de votre interface de ligne de commande locale vers ce cluster à l'aide d'une variable d'environnement. Vous pouvez ensuite exécuter les commandes Kubernetes kubectl pour utiliser votre cluster dans Bluemix.

Avant de pouvoir lancer des commandes kubectl, vous devez installer les interfaces CLI requises et créer un cluster :

  1. Connectez-vous à l'interface CLI de Bluemix. À l'invite, entrez vos données d'identification Bluemix. Connexion bx. Pour stipuler une région Bluemix spécifique, incluez son nœud final d'API. Si vous disposez d'images Docker privées stockées dans le registre de conteneurs d'une région Bluemix spécifique, ou des instances de service Bluemix que vous avez déjà créées, connectez-vous à cette région pour accéder à vos images et services Bluemix.

    • Sud des États-Unis

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.ng.bluemix.net
    • Sydney

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.au-syd.bluemix.net
    • Allemagne

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.eu-de.bluemix.net
    • Royaume-Uni

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.eu-gb.bluemix.net

    Remarque : si vous utilisez un ID fédéré, lancez la commande bx login --sso pour vous connecter à l'interface CLI de Bluemix. Entrez votre nom d'utilisateur et utilisez l'URL mentionnée dans la sortie CLI pour extraire votre code d'accès ponctuel. Si la connexion échoue alors que vous omettez l'option --sso et aboutit en incluant l'option --sso, ceci indique que votre ID est fédéré.

  2. Sélectionnez un compte Bluemix. Si vous êtes affecté à plusieurs organisations Bluemix, sélectionnez celle dans laquelle le cluster a été créé. Les clusters sont spécifiques à une organisation, mais sont indépendants de l'espace Bluemix. Vous n'avez donc pas besoin de sélectionner un espace ;

  3. Connectez-vous au plug-in Kubernetes d'IBM Bluemix Container Service (bx cs) :

     
    Sélectionnez
    bx cs init

    Pour stipuler une région IBM Bluemix Container Service spécifique, utilisez l'une des commandes suivantes. La région que vous sélectionnez détermine les emplacements où vous avez créé votre cluster.

    • Sud des États-Unis :

       
      Sélectionnez
      bx cs init --host https://us-south.containers.bluemix.net
    • Centre Union européenne :

       
      Sélectionnez
      bx cs init --host https://eu-central.containers.bluemix.net
    • AP-Sud :

       
      Sélectionnez
      bx cs init --host https://ap-south.containers.bluemix.net
  4. Facultatif : répertoriez tous les clusters du compte pour obtenir le nom du cluster :

     
    Sélectionnez
    bx cs clusters
  5. Définissez le cluster que vous avez créé comme contexte de cette session. Effectuez ces étapes de configuration à chaque fois que vous utilisez votre cluster :
  6. Obtenez la commande permettant de définir la variable d'environnement et téléchargez les fichiers de configuration Kubernetes :

     
    Sélectionnez
    bx cs cluster-config <nom_ou_ID_cluster>

    Une fois les fichiers de configuration téléchargés, une commande s'affiche ; elle vous permet de définir le chemin vers le fichier de configuration Kubernetes local en tant que variable d'environnement.

    Exemple pour OS X :

     
    Sélectionnez
    export KUBECONFIG=/Users/<user_name>/.bluemix/plugins/container-service/clusters/<nom_cluster>/kube-config-prod-dal10-<nom_cluster>.yml
  7. Copiez et collez la commande qui s'affiche sur votre terminal pour définir la variable d'environnement KUBECONFIG ;

  8. Vérifiez que la variable d'environnement KUBECONFIG est correctement définie.

    Exemple pour OS X :

     
    Sélectionnez
    echo $KUBECONFIG

    Sortie :

     
    Sélectionnez
    /Users/<user_name>/.bluemix/plugins/container-service/clusters/<nom_cluster>/kube-config-prod-dal10-<nom_cluster>.yml
  9. Vérifiez que les commandes kubectl fonctionnent correctement avec votre cluster en vérifiant la version du serveur CLI de Kubernetes :

     
    Sélectionnez
    kubectl version --short

    Exemple de sortie :

     
    Sélectionnez
    Client Version: v1.5.6
    Server Version: v1.5.6

Vous pouvez à présent exécuter des commandes kubectl pour gérer vos clusters dans Bluemix.

Conseil : si vous opérez sous Windows et que l'interface CLI de Kubernetes n'est pas installée sous le même répertoire que celle de Bluemix, vous devez basculer entre les répertoires en spécifiant le chemin d'accès de l'installation de l'interface CLI de Kubernetes pour que l'exécution de commandes kubectl puisse aboutir.

III. Mise à jour du plug-in IBM Bluemix Container Service (bx cs) et des interfaces de ligne de commande

Vous pouvez mettre régulièrement à jour les interfaces de ligne de commande afin d'utiliser les nouvelles fonctions.

Cette tâche inclut les informations pour la mise à jour de ces interfaces CLI :

  • Bluemix version 0.5.0, ou ultérieure ;
  • plug-in IBM Bluemix Container Service ;
  • Interface CLI Kubernetes version 1.5.6 ou ultérieure ;
  • Plug-in IBM Bluemix Container Registry ;
  • Docker version 1.9. ou ultérieure.

Pour mettre à jour les interfaces de ligne de commande, procédez comme suit :

  1. Mettez à jour l'interface de ligne de commande Bluemix. Téléchargez la version la plus récente et exécutez le programme d'installation ;

  2. Connectez-vous à l'interface CLI de Bluemix. À l'invite, entrez vos données d'identification Bluemix :

     
    Sélectionnez
    bx login

    Pour stipuler une région Bluemix spécifique, incluez son nœud final d'API. Si vous disposez d'images Docker privées stockées dans le registre de conteneurs d'une région Bluemix spécifique, ou des instances de service Bluemix que vous avez déjà créées, connectez-vous à cette région pour accéder à vos images et services Bluemix.

    • Sud des États-Unis

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.ng.bluemix.net
    • Sydney

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.au-syd.bluemix.net
    • Allemagne

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.eu-de.bluemix.net
    • Royaume-Uni

       
      Sélectionnez
      bx login -a api.eu-gb.bluemix.net

    Remarque : si vous utilisez un ID fédéré, lancez la commande bx login --sso pour vous connecter à l'interface CLI de Bluemix. Entrez votre nom d'utilisateur et utilisez l'URL mentionnée dans la sortie CLI pour extraire votre code d'accès ponctuel. Si la connexion échoue alors que vous omettez l'option --sso et aboutit en incluant l'option --sso, ceci indique que votre ID est fédéré.

  3. Mettez à jour le plug-in IBM Bluemix Container Service :
  4. Installez la mise à jour depuis le référentiel du plug-in Bluemix :

     
    Sélectionnez
    bx plugin update container-service -r Bluemix
  5. Vérifiez l'installation du plug-in en exécutant la commande suivante et en vérifiant la liste des plug-in installés :

     
    Sélectionnez
    bx plugin list

    Le plug-in IBM Bluemix Container Service devrait être affiché dans les résultats sous le nom container-service ;

  6. Initialisez l'interface CLI :

     
    Sélectionnez
    bx cs init
  7. Mettez à jour l'interface de ligne de commande Kubernetes :
  8. Téléchargez l'interface CLI de Kubernetes.

    OS X

    Linux

    Windows

  9. Utilisateurs OSX et Linux : procédez comme suit :
  10. Déplacez le fichier exécutable vers le répertoire /usr/local/bin :

     
    Sélectionnez
    mv /<chemin_du_fichier>/kubectl /usr/local/bin/kubectl
  11. Vérifiez que /usr/local/bin est listé dans votre variable système PATH. La variable PATH contient tous les répertoires où votre système d'exploitation peut trouver des fichiers exécutables. Les répertoires mentionnés dans la variable PATH ont des objets différents. /usr/local/bin stocke les fichiers exécutables de logiciels qui ne font pas partie du système d'exploitation et qui ont été installés manuellement par l'administrateur système :

     
    Sélectionnez
    echo $PATH

    La sortie de votre interface CLI sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    /usr/local/bin:/usr/bin:/bin:/usr/sbin:/sbin
  12. Convertissez le fichier binaire en exécutable :

     
    Sélectionnez
    chmod +x /usr/local/bin/kubectl
  13. Mettez à jour le plug-in IBM Bluemix Container Registry.
  14. Installez la mise à jour depuis le référentiel du plug-in Bluemix :

     
    Sélectionnez
    bx plugin update container-registry -r Bluemix
  15. Mettez à jour Docker.
  16. Si vous utilisez Docker Community Edition, démarrez Docker, cliquez sur l'icône Docker, puis sur Check for updates.
  17. Si vous utilisez Docker Toolbox, téléchargez la version la plus récente et exécutez le programme d'installation.

IV. Désinstallation du plug-in IBM Bluemix Container Service (bx cs) et des interfaces CLI

Si vous n'avez plus besoin de l'interface CLI, vous pouvez la désinstaller.

Cette tâche inclut les informations pour désinstallation de ces interfaces CLI :

  • plug-in IBM Bluemix Container Service ;
  • Kubernetes CLI version 1.5.6 ou ultérieure ;
  • plug-in IBM Bluemix Container Registry ;
  • Docker version 1.9. ou ultérieure.

Pour désinstaller les interfaces CLI, procédez comme suit :

  1. Désinstallez le plug-in IBM Bluemix Container Service :

     
    Sélectionnez
    bx plugin uninstall container-service
  2. Désinstallez le plug-in IBM Bluemix Container Registry :

     
    Sélectionnez
    bx plugin uninstall container-registry
  3. Vérifiez que les plug-ins ont bien été désinstallés en exécutant la commande suivante et en examinant la liste des plug-in installés :

     
    Sélectionnez
    bx plugin list

    Les plug-ins container-service et container-registry plug-in ne doivent plus être affichés dans les résultats.

  4. Désinstallez Docker. Les instructions de désinstallation de Docker varient selon le système d'exploitation utilisé.

    Système d'exploitation Lien
    OSX Choisissez de désinstaller depuis l'interface graphique ou la ligne de commande.
    Linux Les instructions de désinstallation de Docker varient selon la distribution Linux utilisée. Pour désinstaller Docker for Ubuntu, voir Uninstall Docker. Utilisez ce lien pour rechercher des instructions sur la désinstallation de Docker pour d'autres distributions Linux en sélectionnant la vôtre dans la navigation.
    Windows Désinstallez la boîte à outils Docker.

V. Automatisation de la procédure de création et de gestion de cluster via l'API IBM Bluemix Container Service

Vous pouvez utiliser l'API IBM Bluemix Container Service pour automatiser la création le déploiement et la gestion de vos clusters Kubernetes.

L'API IBM Bluemix Container Service requiert de fournir des informations d'en-tête dans votre demande d'API, lesquelles peuvent varier selon l'API à utiliser. Pour déterminer les informations d'en-tête requises pour votre API, reportez-vous à la documentation de l'API d'IBM Bluemix Container Service.

Les étapes suivantes fournissent des instructions sur la manière de récupérer ces informations d'en-tête, de sorte à pouvoir les inclure dans votre demande d'API.

  1. Extrayez votre jeton d'accès IAM (Identity and Access Management). Le jeton d'accès IAM est requis pour vous connecter à IBM Bluemix Container Service. Remplacez <nom_utilisateur_bluemix> et <mot_de_passe_bluemix> par vos données d'identification Bluemix :

     
    Sélectionnez
    POST http://iam.DomainName/oidc/token
    Tableau 1. Paramètres d'entrée de la requête pour extraire vos jetons d'accès
    Paramètres d'entrée Valeurs
    En-tête
    • Content-Type : application/x-www-form-urlencoded
    • Authorization : Basic Yng6Yng=
    Body
    • grant_type : password
    • response_type : cloud_iam, uaa
    • username : <nom_utilisateur_bluemix>
    • password : <mot_de_passe_bluemix>
    • uaa_client_id : cf
    • uaa_client_secret :
      Remarque : ajoutez la clé uaa_client_secret sans spécifier de valeur.

    La sortie de votre API sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    {
      "access_token": "<jeton_iam>",
      "refresh_token": "<jeton_d'actualisation_iam>",
      "uaa_token": "<jeton_uaa>",
      "uaa_refresh_token": "<jeton_d'actualisation_uaa>",
      "token_type": "Bearer",
      "expires_in": 3600,
      "expiration": 1493747503
    }

    Le jeton d'accès figure dans la zone access_token et le jeton UAA dans la zone uaa_token de la sortie d'API. Notez la valeur du jeton IAM et du jeton UAA pour extraire des informations d'en-tête supplémentaires dans les étapes suivantes :

  2. Extrayez l'ID du compte Bluemix dans lequel vous désirez créer et gérer vos clusters. Remplacez <jeton_iam> par le jeton IAM extrait à l'étape précédente :

     
    Sélectionnez
    GET https://accountmanagement.DomainName/v1/accounts
    Tableau 2. Paramètres d'entrée de la demande pour extraction de l'ID de compte Bluemix
    Paramètres d'entrée Valeurs
    En-têtes
    • Content-Type : application/json
    • Authorization : bearer <jeton_iam>
    • Accept : application/json

    La sortie de votre API sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    {
      "total_results": 3,
      "total_pages": 1,
      "prev_url": null,
      "next_url": null,
      "resources": [
        {
          "metadata": {
            "guid": "<ID_compte_bluemix>",
            "url": "/v1/accounts/<ID_compte_bluemix>",
            "created_at": "2016-01-07T18:55:09.726Z",
            "updated_at": "2017-04-28T23:46:03.739Z",
            "origin": "BSS"
    ...

    L'ID de votre compte Bluemix figure dans la zone resources/metadata/guid de la sortie de votre API :

  3. Extrayez un nouveau jeton IAM incluant vos informations de compte Bluemix. Remplacez <mon_ID_compte_bluemix> par l'ID de votre compte Bluemix extrait à l'étape précédente.
    Remarque : les jetons d'accès IAM expirent au bout d'une heure. Consultez la rubrique Actualisation de votre jeton d'accès IAM avec l'API pour les instructions d'actualisation de votre jeton d'accès :

     
    Sélectionnez
    POST http://iam.DomainName/oidc/token
    Tableau 3. Paramètres d'entrée de la requête pour extraire vos jetons d'accès
    Paramètres d'entrée Valeurs
    En-têtes
    • Content-Type : application/x-www-form-urlencoded
    • Authorization : Basic Yng6Yng=
    Body
    • grant_type : password
    • response_type : cloud_iam, uaa
    • username : <nom_utilisateur_bluemix>
    • password : <mot_de_passe_bluemix>
    • uaa_client_id : cf
    • uaa_client_secret :
      Remarque : ajoutez la clé uaa_client_secret sans spécifier de valeur.
    • bss_account : <ID_compte_bluemix>

    La sortie de votre API sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    {
      "access_token": "<jeton_iam>",
      "refresh_token": "<jeton_d'actualisation_iam>",
      "uaa_token": "<jeton_uaa>",
      "uaa_refresh_token": "<jeton_d'actualisation_uaa>",
      "token_type": "Bearer",
      "expires_in": 3600,
      "expiration": 1493747503
    }

    Le jeton IAM figure dans la zone access_token et votre jeton d'actualisation IAM dans la zone refresh_token de la sortie CLI :

    0000000000000000000000000000

  4. Extrayez l'ID de l'espace Bluemix où vous désirez créer ou gérer votre cluster :
  5. Extrayez le nœud final d'API pour accès à votre ID d'espace. Remplacez <jeton_uaa> par le jeton UAA extrait lors de la première étape :

     
    Sélectionnez
    GET http://api.DomainName/v2/organizations
    Tableau 4. Paramètres d'entrée de la demande pour extraction de l'ID d'espace Bluemix
    Paramètres d'entrée Valeurs
    En-tête
    • Content-Type : application/x-www-form-urlencoded;charset=utf
    • Authorization : bearer <jeton_uaa>
    • Accept : application/json;charset=utf-8

    La sortie de votre API sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    {
          "metadata": {
            "guid": "<ID_organisation_bluemix>",
            "url": "/v2/organizations/<ID_organisation_bluemix>",
            "created_at": "2016-01-07T18:55:19Z",
            "updated_at": "2016-02-09T15:56:22Z"
          },
          "entity": {
            "name": "<nom_organisation_bluemix>",
            "billing_enabled": false,
            "quota_definition_guid": "<ID_organisation_bluemix>",
            "status": "active",
            "quota_definition_url": "/v2/quota_definitions/<ID_organisation_bluemix>",
            "spaces_url": "/v2/organizations/<ID_organisation_bluemix>/spaces",
    ...
  6. Notez la sortie de la zone spaces_url ;
  7. Extrayez l'ID de votre espace Bluemix en utilisant le nœud final spaces_url :

     
    Sélectionnez
    GET http://api.DomainName/v2/organizations/<ID_organisation_bluemix>/spaces

    La sortie de votre API sera similaire à ceci :

     
    Sélectionnez
    {
          "metadata": {
            "guid": "<ID_espace_bluemix>",
            "url": "/v2/spaces/<ID_espace_bluemix>",
            "created_at": "2016-01-07T18:55:22Z",
            "updated_at": null
          },
          "entity": {
            "name": "<ID_espace_bluemix>",
            "organization_guid": "<ID_organisation_bluemix>",
            "space_quota_definition_guid": null,
            "allow_ssh": true,
    ...

    L'ID de votre espace Bluemix figure dans la zone metadata/guid de la sortie de votre API :

  8. Répertoriez tous les clusters Kubernetes dans votre compte. Utilisez les informations extraites auparavant pour construire vos informations d'en-tête.

    • Sud des États-Unis

       
      Sélectionnez
      GET https://us-south.containers.bluemix.net/v1/clusters
    • Royaume-Uni

       
      Sélectionnez
      GET https://uk-south.containers.bluemix.net/v1/clusters
    • Centre Union européenne

       
      Sélectionnez
      GET https://eu-central.containers.bluemix.net/v1/clusters
    Tableau 5. Paramètres d'entrée de la demande pour utilisation de l'API IBM Bluemix Container Service
    Paramètres d'entrée Valeurs
    En-têtes
    • Authorization : bearer <jeton_iam>
    • X-Auth-Refresh-Token : <jeton_d'actualisation_iam>
    • X-Auth-Resource-Account : <ID_compte_bluemix>
    • X-Auth-Resource-Space : <ID_espace_bluemix>
  9. Consultez la documentation de l'API du service IBM Bluemix Container Service pour la liste des API prises en charge.

VI. Actualisation de votre jeton d'accès IAM avec l'API

Chaque jeton d'accès IAM (Identity and Access Management) émis via l'API expire au bout d'une heure. Vous devez actualiser régulièrement votre jeton d'accès pour garantir l'accès à l'API IBM Bluemix Container Service.

Avant de commencer, vérifiez que vous disposez d'un jeton d'actualisation IAM que vous pourrez utiliser pour réclamer un nouveau jeton d'accès. Si vous ne disposez pas d'un jeton d'actualisation, consultez la rubrique Automatisation de la procédure de création et de gestion de cluster via l'API IBM Bluemix Container Service.

Procédez comme suit si vous désirez actualiser votre jeton IAM :

  1. Continuez à travailler avec la documentation de l'API IBM Bluemix Container Service en utilisant le jeton de l'étape précédente.

Note de la rédaction Developpez.com

Tous nos remerciements à IBM pour l'autorisation de publication de ce tutoriel.

Nos remerciements également à Winjerome pour la mise au gabarit Developpez.com et Claude Leloup pour la relecture orthographique.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2017 IBM. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.