IBM, Walmart et Merck collaborent dans la blockchain avec la FDA
Pour le traçage des médicaments sur ordonnance

Le , par Michael Guilloux

75PARTAGES

C'est seulement en août dernier qu'IBM a annoncé la disponibilité générale de sa plateforme de blockchain en tant que service pour les entreprises, mais la firme enregistre déjà de nombreux clients qui ont décidé de l'adopter, car croyant aux promesses de cette technologie.

Rappelons-le, la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données sécurisée et distribuée qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création et qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. La blockchain peut par exemple fournir une technologie de registre partagé que les participants d'un réseau d'entreprise peuvent utiliser pour enregistrer l'historique des transactions commerciales qui ne peuvent pas être modifiées.

Cette technologie peut être utilisée dans n'importe quelle industrie, comme le montrent les annonces de partenariats sur le sujet. IBM a travaillé avec des centaines de clients dans les services financiers, la chaîne logistique, le secteur public, la distribution, la gestion des droits numériques et la santé pour mettre en œuvre des applications blockchain. C'est le cas par exemple des poids lourds de l'agroalimentaire (y compris Nestlé, Unilever et Walmart) qui ont décidé de s'appuyer sur la blockchain d'IBM pour la traçabilité des denrées périssables, mais aussi l'industrie de la joaillerie qui s'est tournée vers la même blockchain pour la traçabilité de ses produits.


Soulignons que les entreprises françaises embrassent également la technologie de blockchain d'IBM. En juillet 2018 par exemple, la firme a annoncé avec SiS, une FinTech française spécialisée dans la connaissance de l’identité bancaire des bénéficiaires de paiements, la mise en production de MySis-id, une solution BtoB mondiale, basée sur une blockchain privée, qui aide à l’authentification et à la certification des coordonnées bancaires des entreprises de façon à sécuriser les données de paiement. MySiS-id peut réduire le risque de fraude ainsi que les coûts de prévention et de traitement d’une fraude.

En mars dernier, IBM a également annoncé avec le Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce le déploiement d’un réseau blockchain permettant de fluidifier et de sécuriser la gestion du registre du commerce et des sociétés, une première dans le secteur judiciaire en France. Et le mois suivant, à l’occasion de la Paris Blockchain Week, le géant de la tech a annoncé de nouveaux projets dans le domaine de la blockchain : la traçabilité de bout en bout du premier produit de grande marque nationale, la purée MOUSLINE de Nestlé avec Carrefour ; et la création d’une plateforme distribuée d’échange d’informations actualisées relatives aux chevaux permettant de renforcer la transparence dans le secteur équin avec Equineledger. Cela donne des exemples concrets d'utilisation de la blockchain dans différentes industries.

Aux USA, la FDA (Food and Drug Administration) a aussi décidé explorer l’utilisation de la technologie de blockchain pour améliorer la sécurité de l’approvisionnement et la distribution de médicaments sur ordonnance. Le défi ici est de renforcer la surveillance réglementaire des médicaments contrefaits, volés, contaminés ou autrement nocifs, et c'est la technologie de blockchain d'IBM qui a été choisie pour le projet.

IBM, Merck et Walmart ont en effet été retenus pour le programme pilote. Les sociétés ont annoncé qu’elles travailleraient avec le cabinet de conseil KPMG à la création d’un réseau de blockchain partagé qui permettra de surveiller en temps réel les produits de la chaîne d’approvisionnement pharmaceutique. La technologie de blockchain aidera les parties prenantes à établir un enregistrement permanent et pourra être intégrée aux systèmes existants utilisés pour tracer les produits distribués.

Le projet de la FDA vise à réduire le temps nécessaire au suivi et au traçage des médicaments sur ordonnance et à améliorer l'accès à des informations fiables sur la distribution. Il vise également à garantir que les produits sont manipulés correctement et stockés à la bonne température pendant la distribution, ont indiqué les entreprises dans un communiqué.

La Blockchain IBM

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

IBM met à la disposition des développeurs des modèles de codes open source pour les aider à développer des systèmes d'IA, blockchain et microservices
Blockchain : Nestlé, Unilever et d'autres grands noms du secteur agroalimentaire se tournent vers IBM pour la traçabilité des denrées périssables
TrustChain : l'industrie de la joaillerie se tourne vers la blockchain d'IBM pour la traçabilité de ses produits
IBM lance une plateforme de paiements transfrontaliers qui s'appuie sur la blockchain et invite la monnaie numérique à la table des banques
IBM annonce la disponibilité générale d'IBM Blockchain Platform, sa plateforme de blockchain en tant que service

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Contacter le responsable de la rubrique IBM Cloud

Partenaire : Hébergement Web